WHOIS, bientôt remplacé par le protocole RDAP

Lundi 13 mai 2019
Information concernant les noms de domaine : d'ici la fin de l'été, l'outil WHOIS sera remplacé par un nouveau protocole dit RDAP.

Connaissez-vous le whois ?

C'est le service de recherche fourni par les registres de nom de domaine (par exemple l'AFNIC pour le .fr) qui permet d'obtenir des informations sur un nom de domaine.

Le whois permet de rechercher le titulaire et le contact administratif d'un nom de domaine, sa date d'expiration, le bureau d'enregistrement et les serveurs DNS gestionnaires...

Or, ce bon vieux Whois - qui fête cette année ses 37 ans - est vieillissant voire mourant, la "faute" à la réglementation RGPD qui protège les données à caractère personnel.

De nombreux registres n'affichent donc désormais que peu ou pas d'informations sur les données titulaires, contact administratifs et même techniques.

Et ensuite ?

Pour respecter le RGPD tout en permettant la publication de données indispensables aux personnes légitimes, à l'initiative de l'ICANN, des groupes de travail ont proposé un nouveau protocole nommé RDAP pour Registration Data Access Protocol.

Les avantages annoncés sont les suivants :

  • un accès sécurisé aux données du domaines ;
  • une normalisation des formats d'accès et des données publiées, contrairement au texte arbitraire fourni actuellement ;
  • la prise en compte de l'internationalisation (idn ou caractères ) ;
  • la possibilité de fournir un accès différencié aux données selon le demandeur.

L'ICANN annonce la date limite du 26 août 2019 pour que tous les registres et bureaux d'enregistrement gTLD aient déployé un service RDAP.