LE RGPD, un an après. Où en est-on, où en êtes-vous ?

Vendredi 14 juin 2019
Un an après l'entrée en vigueur du nouveau règlement, Eolas fait le bilan sur les actions menées en France.

Le 25 mai 2018, le Règlement Général de Protection des Données, RGPD, s’est imposé partout en Europe. Pour rappel, ce nouveau règlement impose de nouvelles règles concernant la collecte et le traitement des données par les entreprises Européennes et/ou agissant en Europe. Nous avions, à ce moment-là, publié un plan d’action pour une mise en conformité vis-à-vis du RGPD.
Un an après son entrée en vigueur, où en est-on ?

Des plaintes en forte augmentation

En un an, ce sont près de 12 000 plaintes qui ont été adressées à la CNIL* (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) soit une augmentation de 30 % en 2019 par rapport à l’an dernier. Les internautes sont de plus en plus sensibilisés aux enjeux liés à leur données et aux recours mis à leur disposition, ils n’hésitent plus, désormais, à faire valoir leurs droits.

Quelques gros coups contre des grandes entreprises

En un an, plus de 30 entreprises ont déjà été sanctionnées à travers le monde. On peut citer, par exemple, Google qui a dû payer 50 millions d’euros pour un manque de transparence et mauvais recueil de consentement, Bouygues pour un manquement à la sécurité des données de ses clients ou encore Darty pour une atteinte à la sécurité des données clients.

Les professionnels plutôt respectueux du dispositif

En un an, 19 000 délégués à la protection des données (DPO) ont été désignés par plus de 53 000 entreprises, administrations ou associations. Plus de 2 000 notifications de violation de données (rendues obligatoires par le RGPD) ont été effectuées en France, près de 90 000 en Europe !

Et vous, vous en êtes où ?

Avez-vous désigné votre DPO ? Tenez-vous un registre à jour des recueils et traitements effectués sur les données personnelles ? Avez-vous mis à jour vos pratiques de consentement, vos formulaires ?

Eolas reste toujours à votre écoute et votre disposition pour vous accompagner et vous conseiller dans vos démarches, n’hésitez pas à nous contacter.

Contactez-nous !

* Chiffres issus du site internet de la CNIL.