Energetic

Communiqué de presse | Vendredi 22 mars 2013
Moins de trois ans après son lancement, le projet de recherche industrielle EnergeTIC présente des résultats significatifs pour l’efficacité énergétique des Data Centers..
Eric Saillet
Communiqué de presse & Livre Blanc

Jeudi 21 mars 2013, les sept partenaires du programme EnergeTIC ont présenté les résultats de leurs travaux pour l’optimisation de l’efficacité énergétique des Data Centers.

Logo BULL Logo Schneider Logo UXP Logo G-SCOP Logo UESTA SYSTEM Logo G2ELogo LIG Logo UJF

Les Data Centers, ces « usines numériques » au cœur d’un marché en pleine croissance, sont très énergivores, et les opérateurs doivent faire face à des problématiques économiques et environnementales considérables. Leur efficacité est particulièrement importante pour la France, car jusqu’à ce jour celle-ci bénéficie d’un atout majeur par rapport aux autres pays de l’Union Européenne : une électricité parmi les moins chères et un approvisionnement fiable. Dans un contexte moins favorable, avec notamment une hausse annoncée du coût de l’électricité de plus de 50% d’ici 2020, la France se doit de conserver et renforcer cet avantage concurrentiel en étant à la pointe en matière de solutions pour l’efficacité énergétique.

Logo ENERGETICLe projet EnergeTIC : anticiper les besoins et adapter les ressources


C’est dans le but de développer des technologies permettant d’optimiser le rendement des Data Centers qu’a ainsi été lancé le projet de recherche industrielle EnergeTIC en 2010.

Les sept partenaires – Bull, Business & Decision Eolas, Schneider Electric, UXP, les laboratoires universitaires grenoblois G2Elab, G-SCOP et l’Université Joseph Fourier – sont partis du constat suivant : les Data Centers sont dimensionnés pour répondre à une charge maximale alors que celle-ci est très variable dans le temps.

EnergeTIC propose donc de tirer parti de cette variabilité de charge afin de mettre en adéquation les moyens de production et la demande.

La mise en œuvre de ce scénario a nécessité le développement de différentes briques techniques permettant un pilotage optimal des Data Centers. Selon les préconisations issues des travaux d’EnergeTIC, ce pilotage se compose de quatre phases :

  • Mesure : comprendre où et quand l’énergie est consommée, en vue d’adapter l’utilisation des équipements ;
  • Modélisation : calculer l'énergie consommée pour une configuration donnée ;
  • Prédiction : anticiper les variations de charge afin d’ajuster les ressources ;
  • Optimisation : trouver la configuration optimale, en s'appuyant sur les résultats de la modélisation et de la prédiction.

Dans sa première version, mise en exploitation en juillet 2012, EnergeTIC a permis de générer des plans d'optimisation grâce aux mesures d'activité des machines virtuelles et des serveurs. Avec le module prédictif intégré dans son optimiseur, EnergeTIC proposait l’ajustement par « démarrage - arrêt des serveurs », optimisant alors la productivité énergétique en fonction des besoins des applications en machines virtuelles.

Désormais, EnergeTIC propose un puissant système de mesure de la performance des services applicatifs sur la base d’un SLA (Service Level Agreement). L'interface graphique est enrichie de fonctionnalités qui exploitent les nouvelles métriques remontées. Le modèle développé peut être enrichi et adapté à des contextes spécifiques. Il peut par exemple intégrer le comportement du système de refroidissement et de distribution électrique.

Une démarche de long terme pour des gains substantiels

Les résultats du projet EnergeTIC mettent en exergue un point essentiel : la relation entre l’activité d’un Data Center et sa consommation électrique. En effet, les économies d’énergie, résultant de l’optimisation de l’utilisation des serveurs, sont substantielles : les environnements de test ont montré une diminution de leurs consommations électriques de 30% en moyenne.

En appréhendant le Data Center comme un ensemble hétérogène modulable selon les besoins, EnergeTIC a su démontrer l’efficacité d’un pilotage fin. À condition de disposer d’indicateurs de mesure pointus, et de s’appuyer sur des outils d’optimisation, les gains observés dans le cadre des tests EnergeTIC sont extrapolables à grande échelle.

Afin de poursuivre la démarche, les travaux d’EnergeTIC ont abouti aux préconisations suivantes :

  • Instrumenter les Data Centers avec la granularité qui permettra de comprendre l'impact de la charge informatique sur la consommation électrique et le PUE (Power Usage Effectiveness) ;
  • Rechercher sans cesse l’optimum énergétique, tout en assurant une excellente qualité de services d’exploitation, en utilisant le diagramme psychrométrique en temps réel ;
  • Automatiser la mise en veille des serveurs ;
  • Optimiser les machines virtuelles et l’infrastructure des serveurs physiques.

Au travers d’une démarche collaborative, menée par des équipes pluridisciplinaires rassemblant les savoir-faire de chercheurs, d’universitaires, d’industriels et d’exploitants, EnergeTIC a permis d’engager toute une filière dans une dynamique d’amélioration continue au cœur d’une thématique de pointe.

Pour obtenir les résultats détaillés et le livre blanc Energetic, complétez le formulaire.

À propos du projet EnergeTIC

Lancé le 1er juillet 2010, EnergeTIC est un projet de recherche industrielle dont le principal objectif est de développer des technologies permettant d’optimiser le rendement des Data Centers.

EnergeTIC réunit sept partenaires : Bull, Business & Decision Eolas, Schneider Electric, UXP, les laboratoires universitaires grenoblois G2Elab, G-SCOP et l’Université Joseph Fourier.

Labellisé par le Pôle de Compétitivité Minalogic, ce projet a été sélectionné le 8 mars 2010 dans le cadre de l’AAP9 du «Fonds Unique Interministériel» (FUI). Le projet est financé par OSEO, la ville de Grenoble, Grenoble Alpes Métropole (METRO) et le Conseil Général de l'Isère.

Logo MINALOGIC Logo Green Label

A propos de Bull

Bull est un des leaders mondiaux des systèmes numériques critiques. Le groupe développe et met en œuvre des solutions de haute technologie qui optimisent la puissance et la sécurité des systèmes d’informations de ses clients.

Bull se positionne sur des marchés à très forte valeur ajoutée : la simulation numérique, le cloud computing, les centrales numériques, l’infogérance et la sécurité.

Aujourd’hui, Bull compte 9 300 collaborateurs dans plus de 50 pays, dont 700 personnes entièrement dédiées à la R&D. En 2012, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 1,3 milliards d’euros.

Pour plus d'informations :

www.bull.fr

www.facebook.com/Bull

http://twitter.com/bullfr

Contact presse :

Bull – Aurélie Negro
aurelie.negro@bull.net
Tél. : +33 (0)1 58 04 05 02

A propos de Business & Decision Eolas

Business & Decision Eolas, filiale du groupe Business & Decision, se développe dans les services en ligne managés en 24/7 de haute qualité pour le e-commerce, le e-business et la e-administration, avec une quadruple compétence : développement d’applications, webmarketing, hébergement, centre de services dédiés. Business & Decision est consultant et intégrateur de systèmes international (CIS). Leader de la Business Intelligence (BI) et du CRM, acteur majeur de l'e-Business, de l'Enterprise Information Management (EIM), des Enterprise Solutions ainsi que du Management Consulting. Le Groupe, présent dans 16 pays, emploie 2 800 personnes en France et dans le monde.

Plus d’informations, sur www.eolas.fr, et www.fr.businessdecision.com

A propos du G2Elab (Grenoble-INP, Université Joseph Fourier et CNRS)

Le laboratoire G2ELab (UMR CNRS/INP/UJF) a une très forte implication nationale et internationale dans la gestion des flux énergétiques à des fins d'efficacité énergétique, d'intégration des énergies renouvelables et de qualité de l'énergie. Le G2ELab travaille de manière très proche avec le laboratoire G-SCOP et l'INES sur les thématiques du solaire et du bâtiment et de leurs interactions avec les réseaux d'énergie.

Plus d’informations : http://www.g2elab.grenoble-inp.fr/

A propos de G-SCOP (Grenoble-INP, Université Joseph Fourier et CNRS)

G-SCOP (UMR CNRS/INP/UJF) est un laboratoire pluridisciplinaire qui vise à répondre aux défis scientifiques posés par les mutations du monde industriel. Le périmètre du laboratoire va de la conception des produits à la gestion des systèmes de production en s’appuyant sur de fortes compétences en optimisation. C'est un laboratoire associé à Grenoble- INP, au CNRS (UMR 5272) et à l'UJF. Le laboratoire G-SCOP en compagnie notamment du laboratoire G2ELAB, a initié dès 2005 des recherches sur la gestion intelligente des flux énergétiques, avec d’importantes applications dans l'habitat. Parallèlement, des travaux rapprochant la gestion des flux énergétiques de l'intelligence ambiante dans le bâtiment, initiés par les laboratoires G-SCOP et LIG, ont montré que l'intelligence distribuée permettait de mieux appréhender la flexibilité inhérente au contexte des bâtiments habités.

Plus d’informations : http://www.g-scop.grenoble-inp.fr /

A propos de Schneider Electric

Spécialiste mondial de la gestion de l'énergie, présent dans plus de 100 pays, Schneider Electric offre des solutions intégrées pour de nombreux segments de marchés. Le Groupe bénéficie d’une position de leader sur ceux des Régies et Infrastructures, Industries & Constructeurs de machines, des Bâtiments non-résidentiels, des Centres de données et Réseaux ainsi que du Résidentiel. Mobilisés pour rendre l’énergie sûre, fiable, efficace, productive et propre, ses plus de 140 000 collaborateurs ont réalisé 24 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2012 en s’engageant auprès des individus et des organisations afin de les aider à tirer le meilleur de leur énergie.

Plus d’informations sur : www.schneider-electric.com/fr

A propos de l’Université Joseph Fourier

L’UJF (Université Joseph Fourier, Grenoble 1) est en pointe dans le domaine du développement durable et en particulier dans les environnements liés aux Data Centers (création de nouvelles salles informatiques avec les dernières technologies « green »). 2 équipes du LIG (Laboratoire Informatique de Grenoble) participent à ce projet.

MultiCOM travaille sur les aspects d’IHM (Interface Homme Machine) avec la définition et la conception de nouvelles interfaces, et sur les usages (comment transmettre les informations) pour la mise en place opérationnelle des solutions préconisées par EnergeTIC.

SIGMA (Système d’Information, inGénierie et Modélisation Adaptable) réalise des recherches sur l’ingénierie des systèmes d’information. Ces recherches, centrées sur la formalisation, la conception et les infrastructures des SI, sont en permanence confrontées à des situations réelles dans des domaines comme la santé ou le secteur industriel.

Plus d'informations : www.ujf-grenoble.fr, sigma.imag.fr, multicom.imag.fr

A propos de UXP

UXP est une PME grenobloise indépendante, concepteur et intégrateur de ses propres technologies et solutions ouvertes en informatique industrielle, automatisme et régulations avancés. UXP bénéficie d’une forte notoriété technique et travaille en partenariat sur le plan national avec de nombreux grands comptes. UXP offre des services et solutions métier innovantes autour de ses technologies matérielles et logicielles, dans les domaines de l’Energie, l’Embarqué, l’Industrie, le Btp et la Montagne. Dans le cadre d’EnergeTIC les ingénieurs UXP ont à charge d’étudier une solution innovante de climatisation au plus près des émissions de chaleur émises par les serveurs des Data Centres.

Plus d’informations sur : www.uxp.fr

A propos de Vesta-System

Vesta-System est une start-up créée en 2011. Elle développe et promeut des solutions logicielles de gestion optimisée des systèmes énergétiques, dont les concepts et prototypes sont développés dans les laboratoires G-SCOP et G2ELAB. Elle intervient dans le projet EnergeTIC en sous-traitance pour la mise en œuvre, adaptation, industrialisation des solutions d’optimisation et d’anticipation de EnergeTIC.

Plus d’information sur : www.vesta-system.com


CONTACTS

Jean-Michel Franco
Animateur du volet communication
du projet EnergeTIC
Tél : +33 (0)6 67 70 01 32
jean-michel.franco@businessdecision.com

Jean-Pierre Gherardi
Relations Presse
Schneider Electric France
+33 (0)4 76 60 50 24
jean-pierre.gherardi@schneider-electric.com