La Tunisie : Une république ouverte et connectée

Jeudi 21 septembre 2017
La Tunisie souhaite une nouvelle stratégie e-gouvernement pour élever au niveau supérieur son offre de services aux citoyens. Grâce à son expertise, B&D et EOLAS ont été choisis par le Gouvernement tunisien pour concevoir plusieurs plateformes fonctionnant sur les solutions CMS.eolas et LOD.eolas et former ses équipes.

La volonté d’être une démocratie « ouverte » et connectée

Le Gouvernement tunisien souhaite une transition vers une gouvernance dite « ouverte » (Open Gov) afin de donner aux Tunisiens une plus grande visibilité et un plus grand contrôle sur la politique nationale et locale du pays.

A travers des plateformes institutionnelles et d’Open Data, la Tunisie veut permettre à ses citoyens de pouvoir effectuer plusieurs démarches depuis Internet et prendre part aux décisions politiques :

  • Une plate-forme OpenData
  • Une plate-forme d’e-participation (démocratie participative)
  • Le portail du gouvernement

Le partage de données pour plus de transparence

Les citoyens tunisiens ont désormais accès aux données Open Data des ministères, à des démarches en ligne et peuvent interagir avec les instances gouvernementales.

La Tunisie partage ainsi ses informations clés pour établir une relation de confiance avec ses citoyens. Les données sont classées en différents thèmes : Industries, culture, transport, sécurité, agriculture…

Interconnecté avec les plateformes des autres institutions, le Portail Open Data centralise les données publiques des différents ministères. EOLAS a développé data.gov.tn sur sa solution CMS.eolas, pour la partie éditoriale, et LOD.eolas, pour la gestion et la présentation des données.

EOLAS a également réalisé le portail OpenData de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.